Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 08:10
Ambiance

LES CHERIES sont d’adorables poupées mannequins de 33cm au corps vinyle, et aux longs cheveux. Elles ont les yeux dormeurs, et sont adaptées pour les petites filles dès 4 ans. Elles pourront passer de longs moments à jouer avec leurs nouvelles copines !

Chacune a son prénom qui commence par un C, le C de Chéries, mais aussi de Corolle !
Elles forment un groupe de poupées copines passionnées par les dernières tendances mode.

Camille a les cheveux blonds, Clara les cheveux roux, Chloé les cheveux bruns, Capucine est asiatique et Cécile est métis et elles ont toutes les deux les cheveux noirs. Elles sont toutes très jolies, et tu adoreras les coiffer !

 

Ce sont les poupées idéales pour s'identifier et mettre en scène des tas d'histoires !

Gamme
Vêtements

Ce sont les poupées idéales pour s'identifier et mettre en scène des tas d'histoires !

 

 

Autour des Chéries

 

Les Chéries ont aussi une large garde robe, de quoi les habiller au gré de tes envies...
Tu pourras les vêtir d’un élégant costume de cavalière ou d’un joli tutu de ballerine, pour qu’elles pratiquent leurs sports préférés : l’équitation et la danse ! Tu pourras également les rendre élégantes avec de jolies robes !

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

Ambiance

LES MISS sont de très jolies poupées de 36cm au corps souple. Leurs longs cheveux blonds, bruns ou roux sont doux, soyeux, lavables et se coiffent aisément.
Elles portent toutes une ravissante tenue, avec les chaussures assorties !
Elles ont les yeux dormeurs : ils se ferment lorsqu'on les couche.
Les Miss sont adaptées pour les petites filles dès 3 ans.
Les petites filles pourront passer de longs moments à jouer avec leurs nouvelles copines !

Gamme

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

  Les poupées COQUETTE ont une silhouette plus fine que les poupées VANILLE, LOU ou AMBRE. elles sont blondes ou rousses, pas de brune....

 

Les petites filles pourront en faire leur confidentes et leur dire tous leur secrets, jouer avec elles à la maitresse d’école, les coiffer, les promener, et les habiller grâce à leur garde robe très variée : robe coquette, ensemble nuit, robe et veste en jean, et plein d'autres ! Et si tu veux, elles pourront aussi t’accompagner à tes cours de danse, car elles ont aussi leur tutu de ballerine…
Sa taille est adaptée à toute la nursery Corolle Les Classiques comme et elle peut porter tous les vêtements pour poupées de 36 cm.

Détails sur le produitDétails sur le produit  

Repost 0
Published by Les Poupées de Geny - dans Histoires des marques:
commenter cet article
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 12:59

 

 

....Si comme moi, vous avez toujours l'âme d'un enfant ou si vous êtes tombée dans la marmite aux jouets,et bien, dimanche 19 décembre, sur  France 5 à 22 heures,

 il y a une émission sur l'histoire des jouets :

Histoires de jouets

Pour les enfants du monde entier, les jouets sont les outils du rêve et de l'éveil, essentiels à leur développement. Tout au long du XXe siècle, en Occident, de grands classiques s'imposent, comme les jeux de cour de récréation, les soldats, les poupées et les petites voitures. Mais, régulièrement, surgissent des succès commerciaux qui marquent leur époque : Meccano, Lego, Barbie et autre Playmobil sont devenus des références de la culture populaire. A la fois ludique et nostalgique, ce documentaire retrace l'histoire de leur conception, leur succès marketing et leur implantation dans l'imaginaire des petits et des grands.

 

 

 

Repost 0
Published by Les Poupées de Geny - dans Histoires des marques:
commenter cet article
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 09:57

 bebe-17-gratuitBonjour, comment allez-vous en ce 11 novembre?...moi, je vous propose un peu douceur comme la laine que j'utilise pour mes créations...et, que Belle-maman m'envoies, quand il lui en reste...car, elle tricote aussi! non pas pour des poupées mais pour ses 2 grands fils et sa petite-fille....donc, moi, je récupère de la laine de très bonne qualité..;allez, un peu de pub: de la laine Bergère de France....

1857

bebe-17-gratuitet qui dit douceur dit????oui dit poupée...car, même chez Bergère de France est sortie une poupée...et toujours Belle-maman qui me l'a offerte...

 

1868.JPG

 

bebe-17-gratuitc'est une poupée qui lui avait été offerte en cadeau lors d'une commande....commande qui ne date pas d'hier mais dans les années 80, si je ne me trompe pas....

1854

bebe-17-gratuitdonc, voici cette petite puce pas plus haute que 3 pommes (20 cm)...en plastique léger (je reconnais que ce n'est pas la meilleure qualité) mais cette poupée est originale et charmante....

1873.JPG

 

bebe-17-gratuitpetite brune aux yeux bleus intense et dormeurs, membres articulés,noté dans le cou"made in Hong Kong Bergère de France"...elle porte une tenue en laine d'origine...

Bon jeudi....bisous,Geny

 

 

1841

 

Repost 0
Published by Les Poupées de Geny - dans Histoires des marques:
commenter cet article
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 08:02

  http://farm2.static.flickr.com/1073/1348264790_7239f36588.jpg

Qui n'a jamais porté ou entendu parler des fameuses "Clarks"?...ces chaussures en daim couleur daim,justement,....je n'ai jamais porté, par la suite, celles en couleur....toute une jeunesse, une adolescence pour moi dans les années 70...avec un pantalon pattes d'éph et hop! le tour est joué...elles faisaient presque partie intégrante de mes pieds tellement j'y étais bien...je les usais jusqu'à la "corde"....presque on m'aurait prise pour une "pauvre" mais que non!je les adorais trop....plus, elles vieillissent plus elles ont du charme...CLBBLBt.jpg

aujourd'hui mais garde-robe est presque la même...basique....celles dont je vous cite ce sont les "desert boots" car Clarks , ce n'est pas que cela....

....tout d'abord, un peu d'histoire......

Dans les années 70, tous les jeunes occidentaux ne jurent que par une chaussure, à savoir, le modèle phare de la marque Clarks, la « Desert Boot ». Cette chaussure universelle, en croûte de cuir de mouton retournée, montée sur une semelle en crêpe, disponible en plusieurs coloris, se vend alors à des millions d’exemplaires. Délaissé par les générations suivantes, le modèle est tombé en désuétude pour faire à nouveau son « come back » dans les vitrines. « La Desert Boot », modèle classique en daim, se décline aujourd’hui en version cuir, et foule à nouveau le bitume. A l’heure actuelle, la célèbre marque britannique est leader mondial de la chaussure.

Retour sur une Success Story.

Clarks desert boot.....La famille Clark, à l’origine de la marque, est établie dans le Somerset au Royaume-Uni. Le clan débute en créant des pantoufles cousues main. Après s’être développée, la marque Clarks réalise en 1950 le modèle Desert Boot, une chaussure souple et confortable qui contribue à la notoriété de la marque....modèle inspiré par par des bottes simples et confortables que des mais officiers trouvaient dans des bazars au Caire...

Dès 1862, Clarks Limited, la société qui regroupe les intérêts des 3 frères Clark, Joseph, Cyrus et James, invente la première machine automatisée à découper les semelles. Clarks à l’époque, avec plus de mille employés, est le plus gros pourvoyeur d’emplois dans cette région d’Angleterre. Clarks commercialise ses chaussures dans le monde entier, ses plus gros marchés sont l’Angleterre et les Etats-Unis.

En 1970, avec l’arrivée sur le marché d’un nouveau produit appelé le polyuréthane, Clarks toujours en quête d’innovation, va se servir de ce matériel léger et quasi indestructible pour la fabrication des semelles de ses chaussures. Véritable révolution dans le monde de la chaussure, la fameuse et désormais célèbre semelle de crêpe est à l’origine du succès fulgurant de la marque. Le modèle « Desert Boot », va coloniser le monde entier, du citoyen lambda, aux stars comme hum!!!!Steve McQueen,

clarks1.jpeg

la Clarks s’invite même sur les écrans, notamment dans le film « La grande évasion » où l’acteur apparaît, chaussé d’une paire de « Desert Boot ».

Même l'un de nos fameux Beatles, Georges harrisson pose en couverture d'un non moins fameux et excellent album, avec les "desert boots" ( à gauche, elles sont blanches)

5064c060ada0fd5f1b743210.L.jpg

Plus récemment, toujours blanches portées par Liam Gallagher,

liam-gallagher_live4ever03.jpg

chanteur et leader du groupe Oasis ne sort jamais sans être chaussé du fameux modèle de la marque britannique. Nouvelle collection clarks Après une période de légère récession, la marque a su se renouveler et récemment, Clarks a réactualisé le modèle Desert Boot en créant un modèle en cuir nommé « La Desert Brogue ».

Régulièrement, Clarks sort des modèles en éditions limitées comme en 1995 avec un modèle en peau de crocodile. Fini donc le mouton retourné, peu pratique sous la pluie et bonjour le cuir pleine fleur. Chaussures clarks modele femmeMondialisation oblige, les modèles de chez Clarks ne sont plus fabriqués en Angleterre mais en Europe de l’est et en Asie. Avec plus de 50 millions de paires vendues chaque année, Clarks est devenu le leader mondial de la chaussure. Chez Clarks, la nostalgie n’est pas de mise et les nouveaux modèles, hommes et femmes, proposés à la vente ont trouvé de nombreux pieds en quête de confort.

Bon... vous me direz tout ça c'est bien joli mais encore?

bvg--n-n.jpg

oui, voilà, j'ai tellemment aimé porté ces shoes que j'ai voulu que mes miss connaissent la même sensation....aussi,je vais vous montrer les petites clarks que j'ai réalisées à la main grâce aux explications d'une gentille blogueuse.....le design, lui est de moi....

gj-cb-copie-2.jpg

 j'en ai commencé une paire,à tâtons,...puis, la seconde, un peu mieux et puis les autres...elles sont en feutrine mais l'on peut utiliser le matériau que l'on souhaite....bon voyage dans le temps ...bises,Geny

hkjv.jpg

Ps: et puis, si vous voulez retrouver vos sentations d'antan ou faire connaissance avec ces chaussures légendaires....c'est  ici

ou ici link

Repost 0
Published by Les Poupées de Geny - dans Histoires des marques:
commenter cet article
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 07:26

   Petite histoire de Dolly de Gégé

 La firme Gégé existait depuis 1934. Les poupées n'étaient pas sa principale fabrication, ce serait plutôt les trains, les modèles réduits etc..... Elle fermera ses portes en décembre 79.

6cgoo5l8

edddddddddddddddddddddddddd

Dolly sera fabriquée de 1968 à 1979 en trois versions successives.

Ma Dolly, vous pouvez l'admirez ici: Dolly de Gégé....petite rescapée....

Dolly mesure 52 cm. Elle a la taille complètement mobile . Elle est faite en deux morceaux : la tête jusqu'à la taille et la taille jusqu'au pied.la tête, les bras,les jambes sont emboités....

Ses mains sont fines et gracieuses. Dolly est blonde ( dans différents tons de blond) ou brune. son regard est rehaussé par l'éclat de ses yeux bleus ( dans différentes nuances) ou de marron. Sa petite bouche fermée lui donne un air lointain que l'on prend parfois pour du snobisme mais Dolly est bien loin de tout ça... elle est simplement gracile et distinguée. Elle sera vêtue de la plus élégante garde-robe!

6cgoo5l8

 

yuuh

et un petit frère Gilles 1973 qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau....même taille que Dolly  ,jambes raides ou pliantes Elle aime en secret le ténébreux Éric!

 . Une version noire apparait, à peu près à la même époque qui sera appelée Aloa.

Alice est la série économique de Dolly. Elle mesure 45 cm, n’a pas de taille tournante. Elle est marquée « Gégé MC6CW » sur la nuque et « M7 Made in France » sur le corps. Ses vêtements ne sont pas marqués Gégé. Elle était vendue moins chère que Dolly dans les prisunic etc. d’où son nom de série économique. 

6cgoo5l8

Il existera 3 modèles de Dolly: 1968: Premier modèle visage  fin jambe raide, 1972 :second modèle visage fin jambe pliantecoupe courte au carré devant et long derrière,
1974: troisième modèle visage joufflu jambe pliante,mêmes proportions que dolly visage fin,cheveux plus longs ,mêmes teintes...
 

Repost 0
Published by Les Poupées de Geny - dans Histoires des marques:
commenter cet article
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 13:09
 
De Clodrey à Corolle

L'histoire des poupées Corolle se confond avec celle de la famille Réfabert,un nom fameux dans l'histoire du jouet français...Tout commence juste àprès la seconde guerre mondiale...Claude et Georgette Réfabert fondent rue du Louvre,à Paris, un atelier qui commercialise d'abord les 1ères bouées gonflables puis des animaux taillés dans un coton enduit,la moleskine,rare matériau disponible à l'époque.

Bambino & Bambinette : les précurseurs

A l'arrivée du plastique, Claude entreprend de transformer cette matière pour la fabrication de poupées incassables...
avec Jules Roman,l'ami ingénieur,il met au point la 1ère extrudeuse française à partir de diverses récupérations opérées sur un vieux camion GMC de l'armée américaine....et,en 1952,épaulés par Georgette tyliste maison,ils créent Bambino et Bambinette,2 petites poupées en polyéthylène,qu'ils placent sous le double symbole de l'arbre de vie et du Phénix,et qu'ils signent Clodrey!




1957:installation en Touraine

La vague du baby-boom soutient bien haut les activités liées aux jouets,et la famille des poupées Clodrey grandissante se retrouve bientôt à l'étroit dans ses locaux parisiens...en 1957, l'entreprise s'installe à Langeais en Touraine où naîtront tous les modèles de la marque...Au début des années 1960,Jacques Réfabert,le fils de la famille, et son épouse Catherine entrent dans l'affaire.Catherine dessine son 1er modèle en tant que styliste en 1962: Mick,un bébé souple de 30 cm en tissu bourré.


Elles parlent,pleurent,dansent...

L'époque est à l'innovation constante impulsée par les progrès techniques qui permettent de mécaniser les poupées.Elles parlent,pleurent,dansent,s'endorment quand on les bercent,etc.Dans ces années-là,près de 300 personnes travaillent dans l'usine de Langeais.Parallèlement,la société exploite le créneau des poupées sous licence de séries télévisées à succès "Nicolas et Primprenelle"-les personnages du manège enchanté-Kiri le clown-la maison de toutou-les shadoks-chapi-chapo-minizup et matouvu-...mais,si les années 1960 avaient été glorieuses,la décennie suivante annonce une concurrence farouche à travers les marques Raynal,Gégé,Bella...,sans compter les marques étrangères...

1971: absorbée par la CGJ

En 1971,la Compagnie Générale du Jouet absorbe la Société Clodrey,alors très endettée.Pour Jacques et Catherine,toujours dirigeants de la filiale du groupe,les années CGJ,pourtant placées sous le signe de la rentabilité et des grandes séries,restent sombres....Catherine parvient, en 1974,à imposer sa nouvelle gamme CR Club composée de poupées souples,simples et stylisées.Elles sont présentées dans un boîtage en bois caractéristique et l'initiale du prénom de chacune des d'elles est un "C":chaton,chiffon,célimène,cousine......Le divorce entre les Réfabert et la CGJ intervient à la fin de l'année 1974.La CGJ,quant à elle,cessera définitivement ses activités en 1982.

1975:vente de panoplies

Opiniâtre et passionné,le couple Réfabert ne renonce pas au monde des jouets.En 1975,ils rachète Anselme,une société spécialisée dans lesdéguisements por enfants..encore tenus par les clauses d'un contrat de non-concurrence avec la CGJ,le couple vont donc fabriquer et commercialiser des panoplies.Avec,en ligne de mire,la nouvelle fondation de l'entreprise familiale.



1978:fabrication signée Bella

En 1978,Catherine reprend ses crayons et dessine 14 modèles pour sa nouvelle ligne de poupées...faute de moyens en propre, les moules sont crées, par le modeleur Emilio Médina en Italie et  la fabrication est assurée par
le concurrent et non moins ami perpignanais Bella...sous le nom" Les poupées de Catherine Réfabert",la collection se compose de 4 bébés (Chérubin,Tom,Pouce et Pirouette) de 32 cm de haut et 10 fillettes(Bonbo,Grenadine, Mélodie,Tartine,etc...)

Succès du 1er nouveau-né

En 1979,Bébé Chéri,un modèle de nouveau-né particulièrement réaliste,est crée par Catherine...il est modelé par Emilio et commercialisé sous la marque Corolle qui apparaît alors pour la 1ère fois...Le défi lancé par les Réfabert est de taille alors que nombres d'autres entreprisess de jouets français de l'époque connaissent de graves difficultés financières.Mais le  succès de BB chéri ne se fera pas attendre...Dans l'usine de Langeais,les effectifs,retombés à 15 employés en 1979,passent à 130 l'année suivante...le catalogue s'enrichit de poupées aux physionnomies de vraies fillettes.Flore,Isabelle,Rose,Pénélope ont un visage ovale,une perruque et non plus de cheveux implantés,ainsi que des vêtements de haute couture de très grande qualité...en 1982,alors que les carnets de commande sotn pleins,Bella fournisseur de pièces pour les têtes et les membres de spoupées Corolle,flanche...en catastrophe,les moules sont rapatriés à Langeais et une machine de rotomontage est empruntée au voisin César,fabricant de masques de carnaval...l'intégrité de la production est ainsi sauvée de justesse.

 

L'autonomie en 1983

Corolle acquière enfin sa totale autonomie en 1983,avec la cration de 3 ateliers de montage,de confection et d'assemblage-finition...Imaginer des "poupées affectives" haut de gamme pour les enfants de tous les âges est le
crédo de la marque...Naissent ainsi Pitchoune et P'titbonbon pour le berceau-Miniplouf et Minouchette ou Jules et Julie,les poupées à coiffer mais aussi Corolline,Eugénie et Violette,les poupées à trousseau de fillettes;sans oublier Delphine ou Mirabelle,avec leur garde-robe d'adolescentes caractéristiques des années 1980;





En 1988,Corolle exporte jusqu'à 40% de sa production dans 21 pays,principalement en europe et aux Etats-unis.Au Japon, les pouées sont fabriquées sous licence...500 000 poupées et un million de vêtements & d'accessoires sortent alors annuellement des 3 unités de Langeais,du nouveau atelier de haute couture de Loudun,et de l'usine de confection de Lisbonne qui emploie 200 personnes.Le pari de Jacques et Catherine est gagné.Le savoir-faire et la réussite sont si éclatants qu'ils attirent les convoitises du géant  Mattel...la multinationale brigue en effet le titre de 1er fabricant de poupées au monde...pour Corolle,comment résister à l'efficacité de gestion,à  la puissance financière et aux perspectives mondiales proposées par Mattel?le mariage est conclu en 1990...Jacques  Catherine,les créateurs de Corolle, prennent leur retraite en 1996-aujourd'hui,Corolle revendique une qualité et une tradition française sans sa fabrication...Pour fêter son 25ème anniversaire en 2005,la marque a édité une série limitée du fameux bb Chéri,(presque) conforme à celui de 1979.
Repost 0
Published by Les Poupées de Geny - dans Histoires des marques:
commenter cet article
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 12:03


Bébé Chéri, nouveau-né souple et réaliste,a  des cheveux moulés dans le vinyle et des yeux dormeurs.Dessiné par Catherine Réfabert en 1979,il est le 1er modèle  crée  sous le nom Corolle;
Le modèle d'origine est vêtu d'un tricot de laine blanc,de langes et d'un bavoir marqué Corolle".Par la suite,il quittera ses langes pour des habits de bb plus au goût du jour.

une version de 55 cm sera également commercialisée mais en plus petit nombre.Toutefois,bb Chéri ne changera jamais de physionomie et sera vendu à plus de 500 000 exemplaires entre 1979 et 1990.
Celui réedité pour le 25ème anniversaire en 2005 garde les mêmes caractéristiques mais diffère seulement de l'original par ses vêtements.




et voici le mien ...habillé d'origine....
référencé dans le catalogue de 1990 page 12 "bébé chéri garçon 1404
52 cm
quel regard!!!!




Repost 0
Published by Les Poupées de Geny - dans Histoires des marques:
commenter cet article
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 09:21
 
De Clodrey à Corolle

L'histoire des poupées Corolle se confond avec celle de la famille Réfabert,un nom fameux dans l'histoire du jouet français...Tout commence juste àprès la seconde guerre mondiale...Claude et Georgette Réfabert fondent rue du Louvre,à Paris, un atelier qui commercialise d'abord les 1ères bouées gonflables puis des animaux taillés dans un coton enduit,la moleskine,rare matériau disponible à l'époque.

Bambino & Bambinette : les précurseurs

A l'arrivée du plastique, Claude entreprend de transformer cette matière pour la fabrication de poupées incassables...
avec Jules Roman,l'ami ingénieur,il met au point la 1ère extrudeuse française à partir de diverses récupérations opérées sur un vieux camion GMC de l'armée américaine....et,en 1952,épaulés par Georgette tyliste maison,ils créent Bambino et Bambinette,2 petites poupées en polyéthylène,qu'ils placent sous le double symbole de l'arbre de vie et du Phénix,et qu'ils signent Clodrey!



1957:installation en Touraine

La vague du baby-boom soutient bien haut les activités liées aux jouets,et la famille des poupées Clodrey grandissante se retrouve bientôt à l'étroit dans ses locaux parisiens...en 1957, l'entreprise s'installe à Langeais en Touraine où naîtront tous les modèles de la marque...Au début des années 1960,Jacques Réfabert,le fils de la famille, et son épouse Catherine entrent dans l'affaire.Catherine dessine son 1er modèle en tant que styliste en 1962: Mick,un bébé souple de 30 cm en tissu bourré.

Elles parlent,pleurent,dansent...

L'époque est à l'innovation constante impulsée par les progrès techniques qui permettent de mécaniser les poupées.Elles parlent,pleurent,dansent,s'endorment quand on les bercent,etc.Dans ces années-là,près de 300 personnes travaillent dans l'usine de Langeais.Parallèlement,la société exploite le créneau des poupées sous licence de séries télévisées à succès "Nicolas et Primprenelle"-les personnages du manège enchanté-Kiri le clown-la maison de toutou-les shadoks-chapi-chapo-minizup et matouvu-...mais,si les années 1960 avaient été glorieuses,la décennie suivante annonce une concurrence farouche à travers les marques Raynal,Gégé,Bella...,sans compter les marques étrangères...

1971: absorbée par la CGJ

En 1971,la Compagnie Générale du Jouet absorbe la Société Clodrey,alors très endettée.Pour Jacques et Catherine,toujours dirigeants de la filiale du groupe,les années CGJ,pourtant placées sous le signe de la rentabilité et des grandes séries,restent sombres....Catherine parvient, en 1974,à imposer sa nouvelle gamme CR Club composée de poupées souples,simples et stylisées.Elles sont présentées dans un boîtage en bois caractéristique et l'initiale du prénom de chacune des d'elles est un "C":chaton,chiffon,célimène,cousine......Le divorce entre les Réfabert et la CGJ intervient à la fin de l'année 1974.La CGJ,quant à elle,cessera définitivement ses activités en 1982.

1975:vente de panoplies

Opiniâtre et passionné,le couple Réfabert ne renonce pas au monde des jouets.En 1975,ils rachète Anselme,une société spécialisée dans lesdéguisements por enfants..encore tenus par les clauses d'un contrat de non-concurrence avec la CGJ,le couple vont donc fabriquer et commercialiser des panoplies.Avec,en ligne de mire,la nouvelle fondation de l'entreprise familiale.



1978:fabrication signée Bella

En 1978,Catherine reprend ses crayons et dessine 14 modèles pour sa nouvelle ligne de poupées...faute de moyens en propre, les moules sont crées, par le modeleur Emilio Médina en Italie et  la fabrication est assurée par
le concurrent et non moins ami perpignanais Bella...sous le nom" Les poupées de Catherine Réfabert",la collection se compose de 4 bébés (Chérubin,Tom,Pouce et Pirouette) de 32 cm de haut et 10 fillettes(Bonbo,Grenadine, Mélodie,Tartine,etc...)

Succès du 1er nouveau-né

En 1979,Bébé Chéri,un modèle de nouveau-né particulièrement réaliste,est crée par Catherine...il est modelé par Emilio et commercialisé sous la marque Corolle qui apparaît alors pour la 1ère fois...Le défi lancé par les Réfabert est de taille alors que nombres d'autres entreprisess de jouets français de l'époque connaissent de graves difficultés financières.Mais le  succès de BB chéri ne se fera pas attendre...Dans l'usine de Langeais,les effectifs,retombés à 15 employés en 1979,passent à 130 l'année suivante...le catalogue s'enrichit de poupées aux physionnomies de vraies fillettes.Flore,Isabelle,Rose,Pénélope ont un visage ovale,une perruque et non plus de cheveux implantés,ainsi que des vêtements de haute couture de très grande qualité...en 1982,alors que les carnets de commande sotn pleins,Bella fournisseur de pièces pour les têtes et les membres de spoupées Corolle,flanche...en catastrophe,les moules sont rapatriés à Langeais et une machine de rotomontage est empruntée au voisin César,fabricant de masques de carnaval...l'intégrité de la production est ainsi sauvée de justesse.

 

L'autonomie en 1983

Corolle acquière enfin sa totale autonomie en 1983,avec la cration de 3 ateliers de montage,de confection et d'assemblage-finition...Imaginer des "poupées affectives" haut de gamme pour les enfants de tous les âges est le
crédo de la marque...Naissent ainsi Pitchoune et P'titbonbon pour le berceau-Miniplouf et Minouchette ou Jules et Julie,les poupées à coiffer mais aussi Corolline,Eugénie et Violette,les poupées à trousseau de fillettes;sans oublier Delphine ou Mirabelle,avec leur garde-robe d'adolescentes caractéristiques des années 1980;




Mariage avec Mattel en 1990

.






En 1988,Corolle exporte jusqu'à 40% de sa production dans 21 pays,principalement en europe et aux Etats-unis.Au Japon, les pouées sont fabriquées sous licence...500 000 poupées et un million de vêtements & d'accessoires sortent alors annuellement des 3 unités de Langeais,du nouveau atelier de haute couture de Loudun,et de l'usine de confection de Lisbonne qui emploie 200 personnes.Le pari de Jacques et Catherine est gagné.Le savoir-faire et la réussite sont si éclatants qu'ils attirent les convoitises du géant  Mattel...la multinationale brigue en effet le titre de 1er fabricant de poupées au monde...pour Corolle,comment résister à l'efficacité de gestion,à  la puissance financière et aux perspectives mondiales proposées par Mattel?le mariage est conclu en 1990...Jacques  Catherine,les créateurs de Corolle, prennent leur retraite en 1996-aujourd'hui,Corolle revendique une qualité et une tradition française sans sa fabrication...Pour fêter son 25ème anniversaire en 2005,la marque a édité une série limitée du fameux bb Chéri,(presque) conforme à celui de 1979.
Repost 0
Published by Les Poupées de Geny - dans Histoires des marques:
commenter cet article

Bonjour...je Me Présente

  • : Le blog de Genyanddolls
  • Le blog de Genyanddolls
  • : Passions,poupées, barbie,corolle
  • Contact

Profil

  • Les Poupées de Geny
  • Bonjour et bienvenue...je suis une passionnée de poupées...et de pleins de  choses...avec le temps,je vous présenterai ma collection avec passion et fantaisie...
amusez-vous bien!N'hésitez pas à me contacter et me laisser des commentaires....me
  • Bonjour et bienvenue...je suis une passionnée de poupées...et de pleins de choses...avec le temps,je vous présenterai ma collection avec passion et fantaisie... amusez-vous bien!N'hésitez pas à me contacter et me laisser des commentaires....me

Explications tenues Poupées

Je suis fan.....

 

Bienvenue à tous

 

 
0226
 
lios7lu9
Bienvenue sur mon blog,
je suis très heureuse de votre visite
et me fait un plaisir
de dialoguer avec vous....Bises...Geny
      
Chanson de & par Pauline, ma fille Paroles de pauline,

Made by Geny

  hebergeur d'image

Mes photos coup de coeur!

  hebergeur d'image